Dem0iselle0jeanne

3 mars 2013

Il fait nuit

Classé dans : sensations — dem0iselle0jeanne @ 23 h 22 min

 

Il fait nuit, il y a des pleurs, l’enfant est assise dans son lit, elle sanglote. Elle la rassure, elle se rendort.

Il fait nuit, elle sort fumer.

Il fait nuit et une inquiétante sensation l’envahit.

Sensation d’avoir capté l’instant, mais qu’il s’échappe. Sa langue se crispe alors dans sa bouche, elle n’arrive plus à donner une forme aux phrases qu’elle  imagine, peut-elle seulement imaginer des mots qu’elle n’arrive pas à dire? Elle respire difficilement, sa crispation s’étend jusque dans sa poitrine en passant par la gorge. Elle est dans un état d’une telle confusion que dès qu’elle croit trouver le sens de ce qu’elle voit, de ce qu’elle a vu, elle s’aperçoit que ça a disparu, qu’autre chose est là à la place et elle sent une nouvelle forme, un nouveau mot qui  lui échappe encore trop tôt. La frustration serait infini si l’infini était perceptible. Une seule chose se fige; le vent qui souffle dans son cou. Il ressemble à la chaleur du souffle d’un homme aimant. C’est le printemps.

Il fait nuit pour le moment, juste pour le moment.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Les Balades de l'Archange |
Livre On Life |
Le coffre d'émeraudes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Suzannebon
| Desmotsmapensee
| Lepetitblogdemanon